expatriation en Andorre

Nos conseils pour s’installer en Andorre

Devenir résident andorran avec Gestoria Andorre

Vous ne savez pas vraiment par où commencer pour devenir résident en Andorre et quelles démarches entreprendre ? Gestoria Andorre se charge de tout ! Nos équipes possèdent une parfaite connaissance du territoire andorran et des démarches relatives aux demandes de résidence. Simplifiez et accélérez votre expatriation en Andorre pour vous et toute votre famille en profitant de nos services premium afin de préparer votre installation sereinement. Vous n’aurez plus qu’à poser vos valises et profiter de tous les avantages inhérents au fait de vivre dans la principauté.

Expatriation en Andorre : Mode d’emploi pour s’y installer

Comment devenir résident en Andorre ? Vivre dans cette principauté d’Europe du Sud offre de multiples avantages : de magnifiques paysages, un niveau de vie incomparable, une fiscalité avantageuse… Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour une expatriation en Andorre réussie !

Comment devenir résident en Andorre ? Vivre dans cette principauté d’Europe du Sud offre de multiples avantages : de magnifiques paysages, un niveau de vie incomparable, une fiscalité avantageuse… Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour une expatriation en Andorre réussie !

Parmi les documents officiels requis pour une expatriation en Andorre, on retrouve un passeport individuel en cours de validité (une simple carte d’identité ne suffit pas) pour les personnes majeures comme mineures. Aucun visa n’est nécessaire pour les ressortissants français.

Concernant vos assurances, pensez à basculer vos contrats ou à contacter une compagnie d’assurance andorrane pour être couvert dans la principauté.

À noter que devenir résident en Andorre tout en y exerçant une activité professionnelle fait que vous devenez assujetti au régime de Sécurité Sociale de votre pays d’accueil.

Côté obligations  fiscales, vous devez également signaler votre nouvelle adresse au centre d’impôts et définir votre future résidence fiscale. L’accumulation de toutes ces démarches peut être un peu stressant, donc n’hésitez pas à faire appel à Gestoria Andorre pour vous faciliter la vie et déléguer ces procédures.

Quoi préparer avant votre expatriation en Andorre ?

Parmi les documents officiels requis pour une expatriation en Andorre, on retrouve un passeport individuel en cours de validité (une simple carte d’identité ne suffit pas) pour les personnes majeures comme mineures. Aucun visa n’est nécessaire pour les ressortissants français.

Concernant vos assurances, pensez à basculer vos contrats ou à contacter une compagnie d’assurance andorrane pour être couvert dans la principauté.

À noter que devenir résident en Andorre tout en y exerçant une activité professionnelle fait que vous devenez assujetti au régime de Sécurité Sociale de votre pays d’accueil.

Côté obligations  fiscales, vous devez également signaler votre nouvelle adresse au centre d’impôts et définir votre future résidence fiscale. L’accumulation de toutes ces démarches peut être un peu stressant, donc n’hésitez pas à faire appel à Gestoria Andorre pour vous faciliter la vie et déléguer ces formalités.

Devenir résident en Andorre : choisir le bon statut

La résidence passive est à destination des expatriés qui souhaitent devenir résidents en Andorre sans y travailler ou avoir d’activité professionnelle sur le territoire. Elle convient donc particulièrement aux profils d’investisseurs internationaux, aux retraités ou encore aux personnes vivant grâce aux rentes de leur patrimoine. Obtenir ce statut pour son expatriation en Andorre demande de répondre à des conditions particulières, avec un capital minimal, le dépôt d’une caution et une justification de votre niveau de ressources (entre autres conditions).

La résidence active en Andorre s’adresse à tous les expatriés qui désirent travailler dans la principauté ou y créer une entreprise, qu’ils soient entrepreneurs ou salariés. Il faut donc disposer d’un contrat de travail dans une société andorrane ou créer une entreprise avec plus de 10 % des parts sociales pour devenir résident en Andorre par ce biais. Obtenir ce statut pour son expatriation en Andorre exige de répondre à des conditions complémentaires qui relèvent du dépôt d’une caution, d’un minimum de jours effectifs en Andorre et l’installation de son foyer fiscal dans la principauté.

Il existe un statut spécifique pour les artistes et pour les sportifs professionnels. Il fonctionne de la même façon que le statut passif, à la seule différence qu’il ne nécessite pas d’investissement. Il faut simplement présenter un dossier à l’immigration prouvant la notoriété de l’artiste ou du sportif.

La résidence passive « sans permis de travail »

La résidence passive est à destination des expatriés qui souhaitent devenir résidents en Andorre sans y travailler ou avoir d’activité professionnelle sur le territoire. Elle convient donc particulièrement aux profils d’investisseurs internationaux, aux retraités ou encore aux personnes vivant grâce aux rentes de leur patrimoine. Obtenir ce statut pour son expatriation en Andorre demande de répondre à des conditions particulières, avec un capital minimal, le dépôt d’une caution et une justification de votre niveau de ressources (entre autres conditions).

La résidence active « avec permis de travail »

La résidence active en Andorre s’adresse à tous les expatriés qui désirent travailler dans la principauté ou y créer une entreprise, qu’ils soient entrepreneurs ou salariés. Il faut donc disposer d’un contrat de travail dans une société andorrane ou créer une entreprise avec plus de 10 % des parts sociales pour devenir résident en Andorre par ce biais. Obtenir ce statut pour son expatriation en Andorre exige de répondre à des conditions complémentaires qui relèvent du dépôt d’une caution, d’un minimum de jours effectifs en Andorre et l’installation de son foyer fiscal dans la principauté.

La résidence pour artiste ou sportif professionnel

Il existe un statut spécifique pour les artistes et pour les sportifs professionnels. Il fonctionne de la même façon que le statut passif, à la seule différence qu’il ne nécessite pas d’investissement. Il faut simplement présenter un dossier à l’immigration prouvant la notoriété de l’artiste ou du sportif.

Est-il possible de déléguer les démarches liées à expatriation ?

Bien sûr ! Pour la plupart de ces formalités, vous n’avez pas besoin de vous rendre en personne aux rendez-vous avec les différents organismes et vous pouvez tout à fait faire appel à un prestataire de solutions clé en main afin de gagner du temps et de la tranquillité d’esprit. Nous savons qu’une expatriation en Andorre peut être contraignante, mais il n’est pas nécessaire de passer par tout ce stress pour organiser son installation dans la principauté et obtenir la résidence rapidement. Confiez-nous votre projet !

Besoin d’être conseillé pour organiser au mieux votre expatriation en Andorre ? Découvrez nos services d’accompagnement et conseil juridique et fiscal en Andorre !

Renseignements gratuits et sans engagement. Nos conseillers vous répondent rapidement !

Nous apportons à chacun de nos clients un service personnalisé. Nous restons à votre disposition pour toutes questions pratiques sur le territoire Andorran.