Pourquoi l’immigration en Andorre est un levier important du pays ?

Immigrer en Andorre est l’une des meilleures options si vous recherchez une destination de rêve pour recommencer à zéro. Pays paisible et cosmopolite, la Principauté est située entre la France et l’Espagne. Sa population parle couramment le français, l’espagnol et le catalan en raison de sa proximité avec ces pays. Réputée pour ses avantages fiscaux et sa qualité de vie intéressante, Andorre est aujourd’hui l’une des destinations privilégiées par de nombreuses personnes. Le gouvernement a mis en place une législation souple et avantageuse pour les étrangers qui souhaitent s’installer dans le pays. Gestoria La Peguera vous dit ici l’essentiel à savoir sur l’immigration en Andorre.

La législation andorrane sur l’immigration

La politique d’immigration andorrane s’appuie sur l’analyse des besoins économiques du pays. Le gouvernement effectue une étude minutieuse pour déterminer le nombre de personnes provenant d’un pays étranger qui peut s’installer sur le territoire. Le quota pour l’octroi de résidence fiscale en Andorre est géré par un organisme dont la mission est d’évaluer la situation du marché de l’emploi dans la Principauté.

Tous les aspects sont pris en compte dans cette étude pour gérer efficacement le secteur de l’immigration en Andorre. L’étude du marché de l’emploi permet d’identifier les postes disponibles dans les différents domaines d’activités du pays. Le gouvernement andorran de son côté effectue des recherches auprès des structures locales afin de compléter les données recueillies par l’organisme d’étude.

Pour l’octroi de résidence fiscale, le gouvernement d’Andorre consulte aussi les associations professionnelles et les syndicats. Une fois les différents éléments mis ensemble, le quota d’immigration est fixé. Les postes disponibles sont attribués aux personnes ayant la citoyenneté et aux résidents titulaires d’un titre de séjour.

Le quota d’immigration en Andorre

L’immigration dans la Principauté d’Andorre est répartie en deux catégories : le quota d’hiver et celui des autres périodes de l’année.

Le quota d’hiver

Les sports d’hiver et le domaine du tourisme jouent un grand rôle dans l’économie de la Principauté. Pour mieux répondre aux besoins de main-d’œuvre dans ces secteurs, la saison hivernale bénéficie d’un quota précis en matière d’immigration. Chaque année, les autorités andorranes accordent des permis de résidence et des titres de séjours liés à ces activités.

Le quota des autres périodes de l’année

Des démarches sont également effectuées pour fixer un nombre de permis de résidence à attribuer en dehors de la période hivernale. Les personnes qui souhaitent immigrer dans le pays doivent suivre des procédures spécifiques en vue d’obtenir un titre de résidence en Andorre. Ce document peut varier selon le profil du demandeur. Pour chacun d’entre eux, des conditions financières et administratives doivent être remplies.

Pourquoi y a-t-il autant d’immigration en Andorre ?

La Principauté d’Andorre est une destination privilégiée par de nombreux immigrants. Elle est appréciée pour sa qualité de vie et son système de santé exceptionnel. Le pays est considéré comme extrêmement sûr puisque le taux de criminalité est le plus bas au monde. C’est un pays accueillant et historiquement neutre où coexistent des citoyens de plus de 100 nationalités différentes.

Le système éducatif andorran propose trois différents modèles d’enseignement gratuit (public) : français, espagnol et andorran. Andorre possède une économie solide avec un faible taux de chômage estimé à 1,7 %. Le PIB par habitant est plus élevé que la moyenne de l’Union européenne (40 511 euros). La principauté propose également un cadre fiscal très attractif.

L’impôt sur la société et sur les revenus des personnes physiques ne dépasse pas 10 %. Le pays a également signé des conventions qui permettent d’éviter la double imposition avec plusieurs pays, dont l’Espagne et la France. Tous ces avantages font de l’Andorre une destination privilégiée par les immigrants du monde entier.

Quelles sont les conditions pour immigrer en Andorre ?

Pour immigrer en Andorre, vous avez le choix entre une résidence passive ou active. Pour être résident actif, il vous faudra une autorisation d’immigration relative à votre secteur d’activité (certificat de résidence de travail). Le statut de résident actif peut être accordé pour une création d’entreprise. Si vous êtes actionnaire de la société, vous pouvez bénéficier d’un titre de résidence à condition de posséder un certain pourcentage de parts dans la structure. Par contre, pour être résident passif, il vous faudra une autorisation de résidence sans permis de travail. Vous pouvez aussi faire une demande d’autorisation pour :

  • les activités professionnelles d’envergure internationale,
  • les activités d’intérêt sportif, scientifique ou culturel. 

Que ce soit pour une demande de résidence passive ou active, vous pouvez faire appel à une agence spécialisée comme la Gestoria La Peguera pour vous aider dans votre projet d’immigration en Andorre. Notre centre d’affaires vous accompagne dans tous vos projets d’installation dans la Principauté. Vous bénéficiez d’un accompagnement sur mesure et d’une expertise fiscale pour faciliter le plus possible votre déménagement.

Nos experts vous répondent rapidement.
Restez informé : Inscrivez-vous à notre bulletin d'information
À lire aussi

Vous souhaitez plus d'informations ?

Nos conseillers vous répondent rapidement
Recevez nos actualités

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information

Deux communications par mois directement dans votre boîte mail