Travailler en Andorre : créer sa société ou opter pour le salariat ?

Réflexion entre le salariat et l'entreprenariat

Andorre est un petit pays qui borde l’Espagne et la France. Principauté de 468 km², elle compte aujourd’hui plus de 70 000 habitants. Elle est devenue, depuis quelques années, la destination privilégiée de nombreux expatriés européens, notamment français et espagnols. En effet, Andorre bénéficie de nombreux avantages qui font d’elle une destination idéale pour changer de vie. La Principauté offre de nombreuses opportunités pour avoir un cadre de vie agréable. Pour travailler en Andorre et obtenir la résidence active, les expatriés ont le choix entre le salariat ou la création d’entreprise qui offre de nombreux avantages dans la Principauté. Nous vous présenterons ici l’essentiel à savoir sur le marché du travail à Andorre.

Andorre : une économie dynamique qui génère du travail

Andorre est plébiscitée pour son cadre de vie agréable et ses paysages pittoresques. Le coût de la vie, même si un peu élevé, y est plus abordable que dans la plupart des pays européens. La principauté présente de nombreuses opportunités de travail. Son dynamisme économique favorise le développement de nombreuses activités et la création de plusieurs emplois. Le secteur du tourisme fait partie des domaines les plus porteurs d’emploi, notamment dans l’hôtellerie, la restauration, les activités sportives, la gestion de touristes, etc.

La Principauté d’Andorre se démarque aussi dans les secteurs comme la banque et le commerce. Le gouvernement andorran cherche tout de même à se diversifier pour booster son économie. Malgré la crise économique qui a frappé le monde entier, le marché du travail en Andorre continue de maintenir une certaine croissance. Les emplois saisonniers restent très développés dans la principauté.

En dehors du secteur des emplois saisonniers qui recrute en masse, de nombreux investisseurs et entrepreneurs investissent dans la Principauté en raison des avantages fiscaux que proposent les autorités locales. Cet intérêt grandissant des expatriés pour le travail en Andorre, fait suite à la promulgation le 31 mai 2012 de la loi sur l’immigration par les autorités locales. Cette loi offre diverses possibilités de résidence en Andorre.

Optimisation fiscale entreprise

Que faut-il savoir sur le statut de salarié en Andorre ?

En raison de son dynamisme économique, la Principauté d’Andorre est une destination idéale pour trouver du travail et devenir salariée. Plusieurs fois par an, le gouvernement andorran autorise l’immigration de travailleurs étrangers afin de répondre à la pénurie de main-d’œuvre notamment dans le secteur du tourisme.

Toute les entreprises andorranes sont obligées de publier leur offre d’emploi sur le marché andorran, si aucun candidat n’est trouvé pendant plusieurs semaines, il est alors possible de faire appel à de la main d’oeuvre extérieure.

Les personnes qui souhaitent s’installer en Andorre en tant que salariés doivent dans un premier temps présenter un contrat de travail pour faire la demande de résidence active (par extrapolation, une demande de visa). Le service d’immigration demandera ensuite de fournir certaines pièces justificatives :

  • l’extrait du casier judiciaire vierge,
  • le livret de famille et la fiche d’état civil,
  • l’original et une photocopie de la carte d’identité ou du passeport,
  • trois photos d’identité,
  • un justificatif de votre logement,
  • un CV.

Il faudra aussi une attestation de l’expérience professionnelle qui correspond à l’emploi ou aux qualifications pour lequel l’expatrié recherche un emploi. La dernière étape de la constitution du dossier sera de passer une visite médicale complète. Bien que le marché de l’emploi soit très actif en Andorre, les salaires peuvent être disparates et selon la qualification, loin d’être suffisants pour vivre au quotidien. En effet, l’économie andorrane a été, comme celle de la plupart de ses voisins européens, victime de l’inflation suite au Covid-19.

Le pays a toutefois su remonter la pente. En 2022, le FMI (Fonds Monétaire International) a estimé que l’Andorre pourrait être le deuxième pays à avoir une forte croissance économique en Europe après l’Irlande. Pour l’organisation, cette progression serait supérieure à celles de ses voisins (Espagne et France). La croissance économique andorrane a finalement été de 8,8 % en 2022, ce qui vient confirmer la reprise économique post-Covid prédite par le FMI.

Les avantages de la création d’une société en Andorre

De plus en plus d’Européens souhaitent s’installer en Andorre pour y créer leur entreprise. La principauté propose en effet de nombreux avantages pour encourager les investisseurs étrangers à installer leur entreprise en terres andorranes. L’objectif est de favoriser la création d’emplois et de booster l’économie de la principauté. Voici quelques avantages de la création de sociétés en Andorre.

L’optimisation fiscale (personnelle & de sa société)

L’Andorre doit sa renommée aux nombreuses solutions d’optimisation fiscale qui ont été mises en place par les autorités locales. L’optimisation fiscale peut en effet se faire à travers la création d’entreprise, l’investissement étranger ou le choix d’une résidence fiscale. La Principauté d’Andorre applique un régime spécifique très avantageux pour les sociétés.

Pour bénéficier d’une optimisation fiscale en Andorre, le chef d’entreprise n’a pas forcément besoin de s’expatrier dans le pays. Il a le choix entre plusieurs statuts juridiques. Il pourra décider d’établir son entreprise en tant que résident passif ou actif. Il peut aussi choisir un statut de non-résident. Ainsi, pour profiter de la fiscalité avantageuse mise en place par l’État andorran, il suffit d’établir une partie ou l’ensemble de ses activités dans la principauté.

Il s’agit d’une holding. Elle pourra bénéficier du droit andorran et des avantages fiscaux tels que l’absence d’impôts sur les dividendes, l’imposition sur les sociétés à 10 % maximum et l’absence de droit de succession.

Une fiscalité attractive

La fiscalité andorrane est très attractive pour plusieurs raisons. Les charges fiscales font en effet partie des plus basses d’Europe. Le taux de l’impôt ne représente que 5 à 10 % des revenus annuels des sociétés. En comparaison, l’IS en Suisse varie entre 12 et 25 %. En France, cela passe à un chiffre moyen de 26 % et 25 % en Espagne. Il n’est donc pas surprenant que de nombreux investisseurs optent pour cette principauté. C’est valable aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. C’est la destination idéale pour faire des économies importantes.

Pour toute nouvelle création de postes d’une entreprise en Andorre, le système andorran permet une déduction de 3000 euros par poste créé. La déduction est valable uniquement pour la première année de création. En Andorre, chaque investissement qui concerne le secteur d’activité de l’entreprise bénéficie d’une déduction de 5 % sur la valeur de l’investissement. Pour en savoir un peu plus, nous vous invitons à lire notre article sur la comptabilité en Andorre

Possibilité d’être résident fiscal andorran

Créer une entreprise en Andorre est l’une des meilleures manières de bénéficier du statut de résident fiscal dans la principauté. Pour cela, l’entrepreneur doit avoir pour objectif de développer une activité sur le sol andorran qui obéit à certains critères :

  • la société doit établir son siège social dans l’une des 7 paroisses du pays,
  • les entrepreneurs doivent effectuer un dépôt minimal de 50 000 euros à l’Autorité financière andorrane (AFA). Une caution qui leur sera restituée si jamais l’entrepreneur quitte le pays. 

Devenir résident fiscal en Andorre offre la possibilité de bénéficier de tous les avantages liés à ce statut. Dans la Principauté, l’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPF) ne dépasse pas le taux de 10 %, et ce quel que soit le montant des ressources annuelles déclarées. Si vous résidez en Suisse, l’IRPF est de 40 %. Le taux prélevé en France et en Allemagne pour l’IRPF est d’environ 40 % du revenu annuel.

La Principauté propose même une exonération de l’impôt sur le revenu si l’on gagne moins de 24 000 euros par an. Le coût annuel des impôts locaux en Andorre est extrêmement faible.

Réduction des charges sociales et fiscales

Les charges sociales d’Andorre sont les plus faibles d’Europe. En tant que résident actif, l’expatrié à l’obligation d’apporter sa participation au système de sécurité sociale andorran. Comme dans de nombreux pays européens, un résident en Andorre est tenu de s’acquitter de ses cotisations sociales. La seule différence est cependant que les charges sociales andorranes sont très faibles. Ces charges sont de l’ordre de 22 % (15,5% côté employeur et 6,5% côté salarié). 

En 2020, les charges sociales obligatoires pour le nom propre de l’employeur ont été fixées à 468 euros le mois, quel que soit le montant des gains. En comparaison, en France, les charges sociales sont de l’ordre de 45 % du salaire + 17 % des autres sources de revenus (Bourse, immobilier). La TVA en Andorre est aussi très faible (4,5 %). Les achats effectués en dehors de la Principauté se font donc hors taxe. 

La Liberté entrepreneuriale

Le gouvernement andorran a mis en place un système économique qui favorise grandement l’entrepreneuriat. La Chambre de Commerce andorrane fait partie des services mis en place pour faciliter la création de sociétés dans ce pays. Son objectif est de mettre en place un cadre économique fiable qui participe au développement de l’industrie, du commerce et des services dans la Principauté andorrane.

Il existe aussi des accompagnements apportés par les structures privées pour la création d’entreprise. Le système andorran aide aussi à détenir 100 % des parts dans sa société bien qu’étant étranger. Cela passe par la création d’une société offshore en Andorre.

 
Reflexion autour de l'optimisation fiscale

Quels sont les inconvénients de la création d’entreprise en Andorre ?

Malgré ses nombreux avantages, la création d’entreprise en Andorre peut présenter certains inconvénients. L’entrepreneur qui crée une société en Andorre peut tomber dans le piège des règles d’établissement.

Faire appel à notre cabinet de conseil et d’assistance pour tout projet de création d’entreprise en Andorre, c’est s’assurer du respect à la lettre des législations dans le pays d’origine et de destination. Chez Gestoria La Peguera, nous vous accompagnons dans toutes vos démarches en veillant au respect des lois ou réglementations en matière de fiscalité ou d’immigration tout au long du processus.

Nos experts vous répondent rapidement.

Nos derniers articles

Retrouvez tous nos conseils sur l’optimisation fiscale, la création de société et l’expatriation. 

Nos articles sont rédigés par les fiscalistes de notre Gestoria en Andorre. 

Vous avez un projet et vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !

Vous souhaitez plus d'informations ?

Nos conseillers vous répondent rapidement

Vous souhaitez plus d'informations ?

Nos conseillers vous répondent rapidement
Recevez nos actualités

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information

Deux communications par mois directement dans votre boîte mail